Sophro-Défi

SEMAINE 8 : La Respiration des Valises

C’est la 8ème semaine du Sophro-Défi ! La semaine dernière, on a vu ensemble comment la Respiration de la Pince peut permettre d’évacuer des tensions corporelles et mentales. Je veux te livrer cette semaine un nouvel outil pour chasser les tensions : Cette respiration s’appelle les Valises.

Le stress est présent dans nos vies, il nous faut faire avec. Et c’est justement ce genre de petites bouées de secours dont nous avons besoin au quotidien !

En route… pour décompresser en toute simplicité rien qu’avec nos p’tits bras !

COMPRENDRE LE MOUVEMENT

Sais-tu porter des valises ? Oui ?

Les Valises

Alors tu sais faire cet exercice !

La position ressemble à une posture de petite colère 😉 : les poings fermés, les bras plutôt tendus en imaginant porter des Valises au bout de chaque main, ou même des sacs poubelles, pourquoi pas, tant que ça te parle et que ça te permet d’avoir des résultats !

Le mouvement est de fermer les poings et d’hausser les épaules de haut en bas plusieurs fois pendant que la respiration est bloquée.

Concernant la respiration, on inspire l’air par le nez et on expire par la bouche, comme dans nos tout premiers exercices.

L’exercice des Valises permet de vider ses tracas, ses soucis et d’alléger les tensions musculaires logées dans la nuque, dans les trapèzes, dans les épaules et même dans les membres supérieurs jusqu’à un relâchement des mains. Ce sera là le premier effet bénéfique de l’exercice des Valises : un moment de décompression palpable physiquement.

Ensuite, tu peux bien sûr donner une intention particulière sans pour autant mettre des mots dessus, car dans tous les cas, il s’agit d’un temps pour lâcher ce qui est trop lourd pour le mental, ce que l’on veut mettre sur le bas côté et imaginer un petit train emporter nos valises à soucis !

Le simple fait de sentir quelque chose à libérer peut suffire pour que le corps et l’esprit s’allègent. C’est pour ça que les mots ne sont pas importants. S’ils viennent naturellement, ok mais si rien ne vient c’est ok aussi !

Et si rien ne vient, c’est là où la visualisation prend le relais.

Pour ça, rien de plus simple car ton mental va s’en charger tout seul : laisse les images venir et vaguer sans rien juger ni chercher à analyser. C’est un bon début de lâcher-prise !

LA POSTURE

Pour pratiquer l’exercice des Valises, il est préférable d’être debout pour avoir conscience de ses appuis au niveau des pieds.

La position assise est aussi compatible à condition que les bras puissent se positionner le long du corps, de manière relâchée sans être gênés par de quelconques supports comme des accoudoirs.

Les 2 bras doivent être toujours vers le bas tout le long de l’exercice.

Pour te guider dans la vidéo, moi je pratique debout.

Comme d’habitude, installe-toi dans un endroit calme, confortable et assure-toi de ne pas être dérangé.e pendant au moins 5 minutes 😉

Ajuste ta position si c’est nécessaire et ce même pendant l’exercice pour te sentir à l’aise et générer des ressentis de manière optimale.

Souffler en 5 minutes par jour

SEMAINE 8

— LES VALISES —

les valises

On s’ancre sur nos 2 pieds, on prends conscience de ses appuis, on redresse le dos, on aligne la tête dans le prolongement de la colonne vertébrale, on abaisse bien les épaules.

On ferme les yeux.

On va prendre une profonde inspiration et expiration naturelles.

On y va.

Inspire par le nez en gonflant le ventre, la poitrine.

Bloque la respiration en fermant les mains et en haussant épaules.

Souffle fortement par la bouche en ouvrant les mains et en relâchant les bras le long du corps.

Reviens à ta respiration naturelle.

Accueille la sensation dans tes mains et dans tes épaules.

Prends conscience du mouvement des épaules.

Recommence une 2ème fois

Inspire par le nez, bloque la respiration tout en fermant les mains et en haussant les épaules. On vide.

Souffle fortement par la bouche en libérant les bras, en relâchant et en ouvrant les mains.

Reviens à ta respiration naturelle.

Accueille les sensations d’ouverture dans le haut de la poitrine.

Prends conscience du relâchement dans le haut de la poitrine et dans le haut du dos.

Recommence une 3ème fois à ton propre rythme.

Reviens à ta respiration naturelle.

Accueille toutes les sensations apportées par le corps. Peut-être des fourmillements dans les mains, la sensation de bras plus longs, un relâchement des épaules et du haut de la poitrine, une nuque et un dos plus souples…

Prends conscience de ta capacité à te libérer du négatif grâce à la respiration des Valises.

On va inspirer et expirer profondément de façon naturelle.

Reviens dans le lieu où tu te trouves, prends conscience de tes appuis et lorsque tu es prêt.e, tu peux ouvrir les yeux.

Comment je pratique la Respiration des Valises ?

Je pratique cette respiration principalement pour chasser mes tensions mentales. Parfois, je l’utilise de façon plus succincte pour relâcher les épaules, la nuque si je ressens des petits désordres à cause du stress.

A mesure que j’hausse les épaules, je m’imagine remplir des petits sacs que je tiens au bout de chaque main. Je les remplis avec mes tracas, mes problèmes, mes tensions musculaires. Et je relâche fortement en soufflant par la bouche en abandonnant 2 valises remplies de négatif pour créer un bel espace plus frais et positif dans le corps et dans le mental.

Comment ça agit au niveau corporel ? C’est une base de technique sophrologique qui s’appuie sur les contractions-relâchements successifs. Ces petites secousses musculaires répétées sont très bénéfiques pour détendre les muscles en profondeur. On obtient instantanément un relâchement corporel qui envoie le même message de relâchement au mental.

Cet exercice t’aide-t-il à chasser tes tensions ? Quels sont tes ressentis dans le corps ? Et dans le mental ?

Partage cet article et cette vidéo si tu as aimé !

Belle rentrée !

Bye bye !

Photos du site Flickr dans l’ordre : Sinon Bonaventure, Manuel MC, Sandor Weisz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :