Sophro-Vitamine

Prendre soin de soi

C’est quoi prendre soin de soi ?

S’habiller, se brosser les dents, prendre sa douche, est-ce-que c’est prendre soin de soi… ? D’une certaine manière oui… surtout quand on vit à cent à l’heure aujourd’hui ! On peut aussi penser que prendre soin de soi c’est acheter des trucs dont on n’a pas besoin mais qui font un bien fou pendant un court instant…et puis derrière ça, j’écrirai alors un article qui s’intitulerait “la Culpabilité et les Illusions” 😉

Et si prendre soin de soi était plutôt une valeur à cultiver à l’Intérieur ?

Si ça te dit, suis-moi pour quelques pistes…

Ecoute, ton corps te parle

Pour commencer à prendre soin de soi, il faut prendre le temps d’observer et d’écouter son corps. Et c’est clairement pas ce que l’on a l’habitude de faire…

Le corps va au-delà de la partie matérielle qui nous constitue, que l’on nourrit et qui nous permet de marcher, de porter, de courir, de travailler, de rire, de penser, de respirer…

Ce corps pourtant, on le regarde plusieurs fois par jour dans le miroir d’un regard critique pour vérifier si on a une “bonne tête”, pour vérifier son allure, sa coiffure… On regarde uniquement son aspect extérieur, l’apparence. Se regarder, se jauger, renvoie à une difficulté universelle : l’idée de s’accepter fonction du mouvement de sa propre vie.

Un p’tit exemple pour illustrer ça ? Allez…

Que celui ou celle qui n’a jamais connu le spoutnik squatteur de joue qui opère à visage couvert la nuit lève la main ?! Sa découverte nous horrifie. On regarde cet invité surprise avec un air de “j’vais t’faire ta fête, ça va pas se passer comme ça”. Va savoir ce qui nous prend et pourquoi on a l’espoir un peu fou qu’il disparaîtra sous nos ongles…C’est bien connu, de bons coups d’ongles font des miracles à la peau… Quand tu vois le résultat, tu te jures de ne plus jamais recommencer quand il te faut partir affronter le monde avec cette tête… : la face toute rouge ponctuée d’une grosse tâche blanchâtre plâtreuse, ta pseudo-arme pas discrète du tout pour cacher la misère… Ouai, LE bouton est lui-aussi universel…

Prendre soin de soi

Tout ce petit scénario pour t’amener à abandonner cette bataille inutile ! Si tu te questionnes sur ton mode de vie, tu trouveras le pourquoi responsable de ces désagréments. A chaque fois que tu notes ce petit bouton, cette peau terne, ces cernes, lis-les comme des signaux, comme des messages que ton corps t’envoie pour te signifier par exemple, un manque de sommeil, une alimentation inadéquate, ou encore trop de stress…

Décider d’observer son corps tel qu’il est, c’est s’accorder une place dans l’existence au-delà de l’aspect esthétique qu’il représente pour soi et pour les autres.

Ecouter son corps, c’est observer ses ressentis et la première chose pour ça est de se demander “comment je me sens en ce moment” ?

Il est plus facile d’accepter les petites contrariétés physiques quand tu comprends qu’elles font partie de ton mouvement de vie. Commence par les comprendre puis agis et laisse-aller en attendant un nouveau résultat : t’ajouter du stress à cause de ton apparence n’arrangera rien bien au contraire.

La nature nous a donné une seule et unique enveloppe corporelle pour traverser toute une vie. Il est grand temps d’en être reconnaissant et de l’aimer non ?

Décider d’écouter son corps et de le comprendre est un engagement et une preuve d’affection pour soi vers une vie plus heureuse et un meilleur équilibre.

Les bons ingrédients d’une looooongue vie !

Prendre soin de soi c’est s’accorder la permission de s’arrêter

Il n’y a pas encore si longtemps, prendre soin de soi représentait vraiment un acte un peu égoïste et lié à la fainéantise. Fort heureusement, il y a eu du progrès mais persiste encore une image de culpabilité face aux nombreuses choses à faire. Je pense notamment à ces mamans qui ne s’arrêtent jamais de nettoyer, de ranger pour avoir une maison impeccable coûte que coûte.

Dis-toi une chose : il y aura toujours des TAS de choses à faire ! Cette liste ne s’arrêtera jamais !

Prendre soin de soi

J’aime dire que l’on fonctionne en mode automatique. Observe quand arrive la fin d’une journée bien remplie : t’est-il facile de balayer tout ce que tu as fais avec tant d’énergie ? La fatigue et l’impression de ne pas avoir soufflé une seule minute parasitent l’esprit et donnent surtout une sensation d’avoir été à côté de soi en ayant obtempéré aux nombreuses sollicitations et obligations.

Penser à soi, c’est s’accorder le temps de prendre conscience de “comment on va réaliser les choses ?

C’est à toi seul que revient la responsabilité de poser une limite acceptable pour ton bien et ton équilibre.

Alors fixe tes propres priorités sans t’occuper du qu’en dira-t-on !

Le joli carnet

Pour ne pas se sentir débordé, la première chose est de noter ! Noter sur un joli carnet les choses à faire, même les plus futiles. En effet, cela décharge le cerveau qui ne peut pas se souvenir de tout. Pour rester opérationnel, il faut l’aider à déléguer les informations.

Prendre soin de soi

Ce joli carnet doit être assez petit pour tenir dans ton sac pour l’avoir toujours à portée de main !

Noter les pensées, les idées apporte un soulagement presque immédiat, car l’esprit se libère et le corps s’allège. On se sent plus productif et plus énergique.

Quand tu as réalisé certaines tâches, barre-les ! Ainsi, quand tu regardes ta liste qui diminue, tu prends conscience de ta progression et tu entretiens un sentiment positif de satisfaction ce qui renforce l’estime de soi et la confiance !

Prendre soin de soi c’est accepter de ne pas tout contrôler

Vouloir contrôler tout ce qui arrive selon nos points de vue et nos futurisations exactes apporte de la fatigue, de la culpabilité, une forme de colère, une frustration et un sentiment de honte de ne pas avoir réussi tel qu’on se l’était imaginé. Quand on cherche à tout contrôler c’est souvent le signe d’un manque de confiance en soi et surtout en la vie.

Le processus de se projeter dans une situation future positive est pourtant merveilleux et est d’une grande force à partir du moment où l’on se détache de sa réalisation mentale exacte. Pourquoi ? Parce que la vie apporte toujours son lot de surprises et il faut composer avec et avancer !

Prendre soin de soi

Par exemple, si un grain de sable s’immisce dans ton projet, dis-toi que c’est l’occasion d’améliorer et d’enrichir ton travail. Sans ce petit obstacle, tu n’aurais pas l’opportunité d’avoir une autre perception. Ce changement imprévu arrive souvent pour une bonne raison même si sur le moment il est difficile à cerner, t’agace et te ralentit. Ce n’est qu’après un certain temps que tu comprendras son rôle.

A toi de décider de transformer une malchance en opportunité et plus tard d’en cueillir les fruits !

Prendre soin de soi pendant un projet c’est donc aller vers un but en se fixant des objectifs en prenant conscience de ses capacités, de ses limites et en laissant toujours une place aux imprévus et aussi au plaisir !

Cultiver les gratitudes

Prendre soin de soi c’est prendre le temps de rêvasser ça et là, tout en mettant un peu d’ordre dans ses pensées en se concentrant sur le positif.

Et pour cela, avant de t’endormir par exemple, fais le point sur la journée, en scannant les moments qui ont été agréables, beaux, joyeux, gratifiants, faciles.

Ensuite pour chacun de ces moments, exprime des gratitudes en les formulant de façon simple. Tu peux les dire à haute voix ou par la pensée. Les gratitudes peuvent être de toutes sortes par exemple : “merci à cette vendeuse pour son sourire, merci au soleil d’avoir brillé aujourd’hui, merci à mon enfant pour ce gros bisou, merci à ma collègue pour cet éclat de rire, merci à ce fruit délicieux ce midi, etc”.

Il n’y a ni de gratitudes bêtes ni de gratitudes inutiles. Toutes sont bénéfiques pour le corps et l’esprit !

Des ressentis positifs entraînent des pensées positives qui entraînent elles-mêmes des actions constructives qui boostent la volonté d’agir !

Exprimer des gratitudes repositionne sur la valeur positive de l’existence par une prise de conscience de ce que tu as vécu de bon pour toi dans chaque journée.

En plus, bercé par toutes ces pensées et ressentis positifs avant de t’endormir, il y a de fortes chances pour que tu dormes comme un bébé 😉

Alors vient le moment de commencer à t’écouter respirer, les yeux fermés et devenir juste l’observateur de ton corps et d’adresser avec Amour une dernière gratitude pour ce qu’il t’a permis de vivre aujourd’hui…

Et toi de quelle manière prends-tu soin de toi ?

Si tu as aimé cet article, partage-le 😉

A bientôt !

Photos du site Flickr par ordre d’apparition : Marie romantica, Martin Abegglen, Marco Verch, Nathalie, Barth Magjuire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :